Savoir et éviter que mon chien s’ennuie

Comme tous les jours, avant de quitter la maison pour aller au travail ou à l’école, le propriétaire d’un chien jette un dernier regard à ce dernier, et s’en va pour que sa journée commence. Le maitre et le compagnon ne se voit qu’en fin de journée, et laisse place à la solitude, ce fléau qui touche de plus en plus de chien de nos jours, et qui conduit beaucoup de chiens derrière les barreaux de la fourrière. En effet, un chien qui s’ennuie est un chien qui détruit.

Il est donc très important de savoir déceler tous les signes pouvant indiquer que votre chien s’ennuie. Si c’est vraiment le cas, il est nécessaire pour son maitre de consacrer un temps conséquent à son animal de compagnie afin que ce dernier retrouve l’envie de bouger et sorte de sa torpeur.

Des signes avant-coureurs

Chaque chien peut réagir différemment vis-à-vis de l’ennui, des attitudes susceptibles de mettre la puce à l’oreille d’un maitre telles que :

  • Faire pipi dans la maison, alors que l’animal vient d’être nettoyé
  • Des pleurs et aboiements toute la journée, allant jusqu’à des hurlements de mort
  • Le vol de nourriture
  • Des dégâts dans la maison et le jardin, coussins déchirés, chaussons arrachés, fleurs et potagers brisés…

Souvent, l’animal cherche tout simplement à attirer l’attention de son maitre, quitte à employer toutes sortes de moyens tout aussi destructeurs les uns que les autres. Le plus calme peut alors devenir le plus agressif, tout comme un chien parfaitement équilibré et jovial peut ressentir un grand mal-être et semble être triste et détaché de toute vie de famille.

Le jeu pour sortir de l’ennui

La solitude est souvent l’origine de l’ennui chez le chien, c’est pourquoi il faut passer du temps avec pour le faire sortir de cet état. L’animal doit être stimulé par son maitre, et il est possible d’opter pour le jeu interactif, qui consiste en un moment de partage entre le propriétaire et l’animal domestique. Il est important de réserver du temps à son chien au quotidien, et ce dernier doit pouvoir sauter, courir, chercher un jouet ou une friandise et pouvoir y trouver son plaisir. De ce fait, il doit donc posséder ses propres jouets et y avoir accès sans que son maitre soit là afin d’être actif lorsqu’il est seul.

La sortie pour éviter l’ennui

L’ennui peut engendrer la solitude, et donc la dépression. Dès que le chien atteint ce stade, il est impératif de le sortir. La promenade est un atout pour retrouver un peu de chaleur relationnel entre un maitre et son chien, tout comme il est important pour ce dernier de renouer contact avec l’extérieur. C’est aussi l’occasion pour lui de flairer toutes sortes d’odeurs, de courir à vive allure, et/ou de découvrir un nouvel itinéraire, en bref, il est important que le chien puisse jouer et se fatiguer.

Finalement, l’ennui chez le chien se traite de la même manière que chez l’humain, par l’activité physique et la stimulation intellectuelle, mais aussi en rompant la solitude.